Le théâtre de Damien Bouvet surprend à tout point de vue.


L’acteur-créateur joue avec tout son corps, des orteils jusqu’au cuir chevelu en passant par chaque muscle du visage.

Il joue aussi avec des objets ou des costumes qui prolongent son corps ou le transforment.
En s’inspirant de l’énergie des tout-petits et de l’art du clown, il dessine un personnage naïf et étonné, traversé par des rythmes changeants, des élans fragiles, des vibrations contraires. Damien Bouvet va sans détour à l’essentiel des émotions avec toutes leurs contradictions et nous touche à des endroits sensibles.


Issu d’une formation théâtrale classique, Damien Bouvet a appris auprès du metteur en scène Philippe Genty à raconter une histoire en jouant avec la matière des objets. Au sein de sa compagnie, Voix-Off, il a créé une douzaine de spectacles. Longtemps, ses spectacles ont été sans parole. Puis avec l’auteur Ivan Grinberg, il a entamé un voyage dans les mots.
Désormais, avec ou sans texte, l’histoire qu’il nous raconte est celle éternelle de la croissance intérieure, permanente, de l’être humain. Qu’il incarne un petit garçon d’aujourd’hui dans La Vie de Smisse ou un chevalier monstrueux dans Abrakadubra, il révèle notre capacité à évoluer sans cesse.

 

Spectacle après spectacle, il invente un univers d’une fantaisie débridée. Avec lui, grandir est un chemin vers l’inconnu, et une joie sans pareille.