Dans Petit Cirque et les Petits Toros, la parole est aux étoiles de la piste.
Notre acteur, c’est de la tête au pied, du cirque tout entier : debout, toujours debout, il porte sur lui le chapiteau, la ménagerie et la piste dorée; il a sous la main la cage aux fauves, la ronde des chevaux et l’écuyère. Debout, encore debout, il tient du bout des doigts le tigre, le dompteur et le cercle de feu. Notre acteur sait être aussi une corrida à lui tout seul : le matador, le «toro», les aficionados et la musique. Il refait le monde avec ses pieds et ses mains. Le pied gauche de l’artiste, habillé d’une chaussette noire, figure le taureau qui affronte au centre de l’arène son adversaire en habit de lumière.